Vous aimez ? Faites en profiter vos potes Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Le recyclage, vous connaissez forcément. Mais, avez-vous déjà entendu parler du surcyclage? Cette tendance est à la mode un peu partout dans le monde. Il s’agit de récupérer des produits dont on n’a plus l’usage et de les transformer en marchandise de qualité supérieure. En résumé, faire du mieux avec du vieux.

Certains ont poussé l’idée jusqu’à transformer des épaves ou des bâtiments abandonnés en maison. Du wagon de train aux anciennes toilettes publiques, visite guidée de dix logements uniques.

Un avion de ligne

Une maison avion dans l’Oregon. Photo : jolijolidesign.com

Une maison avion dans l’Oregon. Photo : jolijolidesign.com

Non, cet avion de ligne n’a pas miraculeusement atterri au milieu des arbres. Ce Boeing 727 est la maison de Bruce Campbell, un ingénieur américain, passionné d’aéronautique. Installée à Portland dans l’Oregon, l’étrange habitation a une surface d’environ 99 mètres carrés et son sol transparent permet d’observer la structure de l’appareil.

Le plancher permet de voir la structure de l’avion. Photo : jolijolidesign.com

Le plancher permet de voir la structure de l’avion. Photo : jolijolidesign.com

Bruce Campbell dans sa maison. Photo : jolijolidesign.com

Bruce Campbell dans sa maison. Photo : jolijolidesign.com

Il a fallu plusieurs années à son propriétaire pour obtenir un tel résultat. Campbell, n’a pas voulu transformer la carlingue en appartement à part entière. Au lieu de cela, il s’est adapté à la structure de l’avion et a réutilisé un maximum des équipements présents à bord.

L’escalier pour monter à bord. Photo : jolijolidesign.com

L’escalier pour monter à bord. Photo : jolijolidesign.com

Un écran d’ordinateur s’est glissé dans le cockpit. Photo : inhabitat.com

Un écran d’ordinateur s’est glissé dans le cockpit. Photo : inhabitat.com

Le cockpit est ainsi devenu une salle de lecture. La plupart des instruments de navigation sont encore en place. Seul un écran d’ordinateur s’est glissé au milieu des manettes.

Un autobus

Ce bus scolaire a été transformé en appartement. Photo : hankboughtabus.com

Ce bus scolaire a été transformé en appartement. Photo : hankboughtabus.com

Fatigué de payer un loyer excessif, Hank Butitta a décidé de prendre les choses en main. Cet étudiant en architecture américain a acheté un vieux bus scolaire et l’a aménagé en appartement. Prix d’acquisition? Environ 2760 euros. Travaux? Le double.

Plusieurs espaces de rangement ont été prévus sous les lits. Photo : hankboughtabus.com

Plusieurs espaces de rangement ont été prévus sous les lits. Photo : hankboughtabus.com

La majorité des rénovations ont été terminées en 15 semaines. L’appartement mesure 20 mètres carrés et est divisé en quatre : chambre, salon, salle de bain, cuisine. Les meubles sont convertibles et les sièges peuvent se transformer en lit deux places ou en table de travail.

Le salon. Photo : hankboughtabus.com

Le salon. Photo : hankboughtabus.com

En 2013, pour fêter la fin de son projet, Hank Butitta est parti en voyage à bord de son bus pour un « road trip » de plus de 8000 kilomètres à travers les Etats-Unis.

Un bateau

Le Benson Ford est aujourd’hui une maison de vacances. Photo : shiponthebay.com

Le Benson Ford est aujourd’hui une maison de vacances. Photo : shiponthebay.com

Construit en 1924, le Ford Benson, propriété du constructeur automobile du même nom, servait au transport des minerais de fer à travers les Grands Lacs du nord des Etats-Unis. Après plus de 50 ans de bons et loyaux services, le bateau n’est plus utilisé en 1981. Quelques années plus tard, Franck Sullivan, un riche industriel, le rachète et le transporte à Put-in-Bay, petit village de l’Ohio.

Le salon. Photo : shiponthebay.com

Le salon. Photo : shiponthebay.com

Une des chambres. Photo : shiponthebay.com

Une des chambres. Photo : shiponthebay.com

Après quelques travaux, les Sullivan en font leur résidence secondaire. 650 mètres carrés, 4 étages, la nouvelle habitation est particulièrement spacieuse. Du bateau d’origine, il reste les panneaux en noyer, la salle à manger et le salon passager (ces derniers ont été dessinés par Henry Ford lui même).

Les escaliers qui menaient vers les canots de sauvetage. Photo : shiponthebay.com

Les escaliers qui menaient vers les canots de sauvetage. Photo : shiponthebay.com

En 1992, après avoir tenté en vain de transformer l’endroit en hôtel,  Sullivan le vend. La maison est aujourd’hui encore une résidence privée. Les nouveaux propriétaires ont entrepris de nouveaux travaux pour rajouter au bâtiment un garage, une salle de jeu et un bar.

Des toilettes publiques

L’entré de l’appartement. Photo : Fiona Murray

L’entré de l’appartement. Photo : Fiona Murray

Quand l’architecte anglaise Laura Clark a annoncé qu’elle voulait vivre dans d’anciennes toilettes publiques souterraines au sud-est de Londres, les gens ont hésité entre des cris d’horreur et des grimaces de dégoût. Il lui faut 6 ans pour convaincre les autorités de la laisser acheter les lieux, depuis longtemps abandonnés. Les élus sceptiques, s’inquiètent notamment du manque de lumière.

Avant les travaux. Photos : James Balston

Avant les travaux. Photos : James Balston

Après les travaux. Photo : laurajaneclark.blogspot.co.uk

Après les travaux. Photo : laurajaneclark.blogspot.co.uk

Mais au final, la jeune femme obtient gain de cause et les travaux commencent. Si les lieux sont aujourd’hui méconnaissables, dans la cuisine, le carrelage derrière la hotte aspirante rappelle la fonction originelle de l’endroit.

La salle de séjour. Photo : James Balston

La salle de séjour. Photo : James Balston

La chambre. Photo : laurajaneclark.blogspot.co.uk

La chambre. Photo : laurajaneclark.blogspot.co.uk

Bien que souterrain, le lieu bénéficie de la lumière du soleil grâce à des fenêtres installées dans le toit. L’appartement mesure un peu plus de 55 mètres carrés et possède une petite cour intérieure.

Un bunker de la Seconde Guerre Mondiale

Le bunker vu de l’extérieur.

Le bunker vu de l’extérieur.

L’endroit peut faire penser à une maison de hobbit. Pourtant, nous ne sommes pas en Terre du Milieu, mais bien en Angleterre. Utilisé durant la Seconde Guerre Mondiale pour surveiller l’activité des troupes nazies, ce bunker situé en Cornouailles, est aujourd’hui un appartement.

La salle de bain.

La salle de bain.

La cuisine / salle à manger

La cuisine / salle à manger

Pour métamorphoser cet endroit austère en maison douillette, le plus difficile a été de trouver une façon d’y faire entrer de l’air frais et quelques rayons de soleil. Une tâche compliquée et coûteuse, les rénovations auraient coûté un peu plus de 321 000 euros. Au final, cette étrange maison se révèle plus spacieuse qu’elle en a l’air. La cuisine est assez grande pour contenir une table de billard et il y a trois salles de bain et quatre chambres.

Une station-service

L’extérieur de la maison. Photo : Airbnb.com

L’extérieur de la maison. Photo : Airbnb.com

Cette station service a été construite en 1918. Située à Bayou Saint-Jean, faubourg de La Nouvelle-Orléans, elle a été transformée en maison par l’artiste américain Robert Guthrie et est désormais disponible à la location.

Le salon. Photo : Airbnb.com

Le salon. Photo : Airbnb.com

La chambre. Photo : Airbnb.com

La chambre. Photo : Airbnb.com

Ce logement hors du commun fait 185 mètres carrés. Les pompes à essence qui étaient à l’extérieur du bâtiment ont été enlevées mais le large porche est encore intact. Reste aussi le sol en béton et deux lourdes portes par lesquelles les voitures entraient dans le garage. Des fenêtres ont été ajoutées dans le toit pour rendre les pièces plus lumineuses.

La salle de bain. Photo : Airbnb.com

La salle de bain. Photo : Airbnb.com

Les tiroirs de la cuisine. Photo : Airbnb.com

Les tiroirs de la cuisine. Photo : Airbnb.com

L’ensemble de la décoration rappelle bien sûr l’ancienne fonction du bâtiment. Ainsi, dans la salle de bain, des phares servent de lampes. De même dans la cuisine, la plupart des poignées des tiroirs ont été remplacées par des éléments de décoration récupérés sur de vieilles voitures. Au total, les travaux de rénovations auront duré sept ans.

Un camion

L’intérieur du camion appartement. Photo : Ilan Nachum

L’intérieur du camion appartement. Photo : Ilan Nachum

Vu de l’extérieur, ce camion ne paie pas de mine. Pourtant, qui en franchit la porte, découvre un appartement lumineux et meublé avec goût. Cette maison ambulante est l’oeuvre de l’Israélien Joseph Tayyar. L’ensemble des travaux de rénovation aurait coûté environ 186 000 euros.

L’extérieur de l’appartement. Photo : Ilan Nachum

L’extérieur de l’appartement. Photo : Ilan Nachum

Des panneaux solaires ont été installés sur le toit. Photo : Ilan Nachum

Des panneaux solaires ont été installés sur le toit. Photo : Ilan Nachum

L’appartement dispose de tout le confort nécessaire, avec notamment une douche, des toilettes et une cuisine. Des panneaux photovoltaïques installés sur le toit alimentent le logement en énergie solaire et un réservoir d’eau est situé sous la chambre.

Une petite salle à manger a été aménagée près de la cuisine. Photo : Ilan Nachum

Une petite salle à manger a été aménagée près de la cuisine. Photo : Ilan Nachum

Même si chaque mètre carré disponible a été mis à profit, l’espace reste petit. Le camion mesure 11,5 mètres de long, mais est assez étroit. Qu’importe, Tayyar a d’abord créé ce logement pour pouvoir voyager. Interrogé par le site Decoist, il dit rêver de « villes sur roue » où les habitants n’auraient plus à subir les contraintes des grandes agglomérations.

Un silo à grain

La chambre-silo du Gruene Homestead Inn. Photo : Gruene Homestead Inn

La chambre-silo du Gruene Homestead Inn. Photo : Gruene Homestead Inn

Cet ancien silo des années 40 a connu une seconde jeunesse grâce à des hôteliers texans. Les propriétaires du Gruene Homestead Inn, ont en effet eu l’idée de racheter à leur voisin ce vieux réservoir agricole dont il ne se servait plus, pour le transformer en habitation.

Le déménagement du silo. Photo : Gruene Homestead Inn

Le déménagement du silo. Photo : Gruene Homestead Inn

Situé à New Braunfels, à 48 kilomètres au nord-est de San Antonio, le silo est aujourd’hui disponible à la location. A l’intérieur, l’appartement est divisé en deux étages et comprend une chambre, un salon et une salle de bain. Si vous souhaitez admirer le ciel texan assis sous le porche de cette maison hors du commun, il vous en coûtera tout de même entre 162 et 194 euros le nuit.

Le salon. Photo : Gruene Homestead Inn

Le salon. Photo : Gruene Homestead Inn

La salle de bain. Photo : Gruene Homestead Inn

La salle de bain. Photo : Gruene Homestead Inn

Cet exemple n’est pas unique. L’idée de transformer d’anciens silos à grains en bâtiments est de plus en plus populaire aux Etats-Unis. Hôtels, résidences secondaires, maisons de famille, bureaux, les possibilités ne manquent pas. Certains sites proposent même des conseils pour vous aider à réaliser votre propre projet.

Un wagon

Le bureau de cette maison-wagon. Photo : Marcia Weber

Le bureau de cette maison-wagon. Photo : Marcia Weber

C’est en parcourant le Wall Street Journal, que Marcia Weber tombe sur une petite annonce qui retient son attention. « Wagon de queue en bois à vendre ». Nous sommes en 1975. A l’époque, le fourgon et les rails sur lequel il est posé, coûtent environ 5 500 euros. Marcia et son mari décident d’investir et transforment ce véhicule datant de 1909, en maison de vacances.

L’appartement de Marcia Weber. Photo : Marcia Weber

L’appartement de Marcia Weber. Photo : Marcia Weber

Après son divorce, Marcia s’installe dans le wagon de façon permanente. Au début, le logement est assez précaire et les hivers sont difficiles. Mais au fil des années, la situation s’améliore. Electricité, plomberie, électroménager, peu à peu l’endroit se modernise tout en gardant certains éléments de la décoration d’origine.

La cuisine. Photo : Marcia Weber

La cuisine. Photo : Marcia Weber

La chambre. Photo : Marcia Weber

La chambre. Photo : Marcia Weber

Aujourd’hui, le wagon est équipé d’une salle de bain, d’une chambre, d’un petit salon et d’une cuisine. Installé dans le nord-est de la Pennsylvanie, cet appartement de 31 mètres carrés n’a plus rien à envier aux logements modernes.

Une église

Vue de l’extérieur, l’église Saint Nichola de Kyloe dans le comté de Northumberland au nord de l’Angleterre, paraît avoir été épargnée par le temps. Rien ne semble avoir changé depuis plus d’un siècle, même le petit cimetière est encore là. Pourtant, ce bâtiment construit au 18ème siècle, est aujourd’hui une maison.

A gauche la cuisine, à droite la salle à manger, au fond la chambre. Photo : inhabitat.com

A gauche la cuisine, à droite la salle à manger, au fond la chambre. Photo : inhabitat.com

Désaffecté dans les années 80, l’endroit est transformé en habitation au début des années 2000. Les nouveaux propriétaires, Sally Onions et Ian Bottomley, entreprennent la plupart des travaux de restauration eux-même. L’entreprise dure plusieurs années et leur coûte trois fois plus que le prix d’achat. Rénover l’édifice aurait sans doute été moins cher, mais Sally et Ian veulent préserver l’aspect intérieur de l’église.

Un couloir. Photo : inhabitat.com

La salle de bain. Photo : inhabitat.com

La salle de bain. Photo : inhabitat.com

La chambre. Photo : inhabitat.com

Aujourd’hui, il y a deux chambres au rez-de-chaussée (dont une à l’endroit où se trouvait l’autel) et trois dans la tour. La plupart des vitraux ont été conservés, tout comme de nombreux meubles présents dans l’église.

Vue extérieure de l'église. Photo : inhabitat.com

Vue extérieure de l’église. Photo : inhabitat.com

Vous aimez ? Faites en profiter vos potes Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest