Vous aimez ? Faites en profiter vos potes Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Chocolat au lait, œufs, bouchées vapeur, charcuterie, soupe miso ou encore saumon grillé, il existe une infinie variété de petits déjeuners. Si vous en avez assez de commencer la journée en tête à tête avec votre boite de céréales, voici un tour du monde qui devrait réveiller vos papilles.

1- L’Islande

islande

En Islande, le petit déjeuner est là pour aider à affronter le froid glacial. Il doit tenir au corps et réchauffer. Depuis des décennies les familles islandaise mangent donc du Hafragrautur, c’est à dire de l’avoine cuite dans de l’eau ou du lait, mélangée à du sucre brun et parfois à du beurre et à des fruits. Pour pallier le manque de vitamine D dû aux nombreuses journées sans soleil, les enfants prennent aussi de l’huile de foie de morue pour accompagner ce repas. Les plus téméraires n’hésitent pas à boire une grande gorgée au goulot, pour les autres, une petite cuillère suffit.

2-L’Espagne

churros

En Espagne, on se contente souvent d’un café avant d’aller au travail. Aussi aux alentours de onze heures, un copieux en-cas s’impose. Certaines entreprises prévoient d’ailleurs à cet effet vingt minutes de pause en fin de matinée. On déguste alors des sandwichs au jambon ou au fromage, une omelette ou des poivrons grillés. Le chocolat au lait et les churros (longs beignets sucrés) ont longtemps été un classique du petit déjeuner ibérique. Mais les « churrerias » sont de moins en moins nombreuses et ce genre de sucrerie est désormais réservé aux grandes occasions.

3-La Pologne

Poland1 U

En Pologne, le petit déjeuner traditionnel met l’eau à la bouche. Oeufs durs, salade, pain, fromage et charcuterie, le tout arrosé de café au lait ou de thé. Un repas plutôt consistant pour avoir de l’énergie tout au long de la matinée et lutter contre le froid. Les enfants, eux, prennent généralement une soupe chaude faite d’oeufs, de farine et de lait.

4-Le Maroc

Maroc

Au Maroc, le premier repas de la journée est traditionnellement accompagné de thé à la menthe. Beaucoup de familles mangent des mlaouis, galettes faites à partir de blé, d’eau et de beurre. On les trempe généralement dans de l’huile d’olive, ou de l’amlou (pâte à tartiner à base d’huile d’argan, de miel, d’amandes ou de cacahuètes). On peut aussi savourer des baghrir, crêpes à base de semoule, servies chaudes et arrosées de miel. On trouve enfin les grands classiques: pain, confiture et fromage.

5-Le Nigéria

Akara-Nigeria

Au Nigéria, il n’est pas rare de finir les restes de la veille au petit déjeuner. C’est pratique et rapide. Il existe néanmoins certaines spécialités. On peut ainsi savourer au saut du lit des akaras, beignets de farine de haricots, de la banane plantain frite, de la patate douce ou encore des ogis, petits gâteaux de maïs.

6-La Chine

chinese-breakfast1

A Pékin, comme dans beaucoup de pays d’Asie, le petit déjeuner est un repas comme un autre. Il se compose donc des mêmes aliments salés que le déjeuner ou le dîner. Le menu varie en fonction des familles, mais on peut néanmoins noter quelques classiques comme la bouillie de riz, les bouchées vapeur, les dan bing (sorte de crêpes) ou encore les œufs durs cuits dans un mélange de sauce soja et de feuilles de thé (ce qui leur donne une couleur surprenante). Beaucoup dégustent aussi des nouilles accompagnées de légumes, de viande ou de crevettes. Le tout est souvent arrosé de thé noir.

7-Le Japon

japanese breakfast

Si les mets occidentaux envahissent de plus en plus les foyers nippons, le petit déjeuner traditionnel a encore de beaux jours devant lui. Il fait le plaisir des Japonais toutes générations confondues et pimente le séjour des Occidentaux installés dans des ryokans, auberges traditionnelles. A Tokyo, il y a donc deux écoles. Le wafuu, petit déjeuner traditionnel et le youfuu, petit déjeuner occidental. Le premier est principalement constitué de riz et de soupe miso. Il existe différentes sortes d’accompagnement comme par exemple, de la courge mijotée, du concombre mariné, des œufs crus, du poisson séché ou du saumon grillé. On déguste aussi parfois du soja fermenté appelé Natto et de l’omelette roulée, plus connue sous le nom de tamagoyaki. Le petit déjeuner youfuu, lui, est plus classique : pain grillé, œuf, café et salade de pommes de terre.

8-L’Inde

petit_dejeuner_indien_neorizons

En Inde, le premier repas de la journée varie en fonction des régions. Dans le Nord, on savoure par exemple des pooris, galettes de farine de blé que l’on fait frire dans de l’huile végétale. Pendant la cuisson l’humidité de la pâte se transforme en vapeur, le pain gonfle comme un ballon tandis que la croûte reste croustillante. On les mange chauds ou froids, accompagnés d’une sorte de purée de pomme de terre parfumée avec des graines de moutarde, du curry, du gingembre et du curcuma. Au Sud, on déguste plutôt des idlis, gâteaux faits à base de lentilles noires fermentées et de riz. Cuits à la vapeur, ils sont généralement servis par deux avec du chutney (sauce aigre douce à base de fruits ou de légumes) ou du sanbar (coulis à base de curry).

9-Le Brésil

pao+de+queijo

Au Brésil on boit du café et on mange des pains au fromage (pao des queijo). Ils sont faits avec de la farine de manioc, des oeufs et du fromage de lait de vache. La recette est assez simple, alors si le coeur vous en dit, lancez-vous. A défaut de « meja cura » le fromage traditionnellement utilisé, vous pouvez toujours employer du parmesan finement râpé ou de la mozzarella. Un conseil, mangez-les dès la sortie du four, ils croquent sous la dent et fondent dans la bouche.

10-Les Etats-Unis

USA

Le petit déjeuner américain est un grand classique. Tout le monde le connaît. Il y a bien sûr les pancakes, crêpes épaisses que l’on mange généralement avec du sirop d’érable ou des fruits. Viennent ensuite les œufs, le bacon, et les saucisses. Suivent quelques toasts de pain de mie grillé, des tomates au four et des champignons sautés. Le festin ne serait pas complet sans des galettes de pommes de terre, les fameux « hash browns ». Pour les réaliser râper les tubercules, mélanger les avec de l’oignon coupé en lamelles, lié le tout avec un oeuf battu et faites cuire cette « pâte » dans une poêle très chaude en formant de petits tas que vous aplatirez comme des crêpes épaisses.

Ce petit déjeuner made in USA n’est pas sans rappeler ses cousins anglais et australiens. A ceci près qu’en Angleterre, on est aussi grand amateur de porridge, bouillie généralement préparée avec de l’avoine. Les céréales sont écrasées avant d’être mélangées à de l’eau bouillante ou parfois du lait. Les plus gourmands y ajoutent du sucre ou bien du miel.

Pour ce qui est des Australiens, il faut aussi citer le vegemite. Cette pâte à tartiner faite à base de levure de bière laisse toujours un souvenir impérissable à ceux qui y ont goûté. « Down under », les enfants en sont friands et le mange en sandwich avant de partir à l’école ou pendant la récréation.

Pain

Pour ce qui nous concerne, pas la peine de vous parler baguette, croissant ou confiture maison. Vous connaissez déjà. La prochaine fois que vous prendrez votre petit déjeuner, ayez néanmoins une pensée émue pour nos ancêtres. En effet, le pain que nous aimons tant aujourd’hui est une création récente. L’historien G Lenotre, nous raconte ainsi que les miches que l’on mangeait au 18ème siècle était rousses, sèches, pleines d’avoine et d’orge. A l’époque, le fameux « pain de Gonesse », du nom d’une ville du Val d’Oise réputée pour ses boulangeries, n’arrivait à Paris que deux fois par semaine et les gourmands se régalaient, tout en se cassant les dents.

Vous aimez ? Faites en profiter vos potes Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest