Vous aimez ? Faites en profiter vos potes Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest

La persistance de la mémoire ou Montres molles, est sûrement le tableau le plus connu de Salvador Dali. Aujourd’hui exposé au MoMa à New York, il a été réalisé par le peintre en 1931 sur ce qu’on pense être la plage de Portlligat, en Catalogne.

Dali représente des montres à gousset « fondantes comme du camembert », symbolisant la tension entre la rigidité du temps, ici moquée, et son angoisse quant à l’inexorable avancée du temps, en toute occurence tendu vers la mort.

Dans son autobiographie, La Vie secrète de Salvador Dali, il dit avoir réalisé le tableau après un repas avec des amis et sa femme lesquels se rendent au cinéma tandis qu’une migraine le contraint à demeurer chez lui. Sur son fauteuil, dans une cabane de pêcheurs tout juste investie, il passe en revue les moments partagés avec son épouse alors qu’il fixe un camembert laissé là. Si le fort caractère de son épouse lui a forgé une carapace contre l’extérieur, en son moi le plus propre, il se sent mou, complètement lâche et dégoulinant.

Par la mise en scène particulière de ces montres, il symbolise son rapport à la mort et au temps, objets ambivalents, durs en leurs principes impalpables et rigides en leur inexorable occurrence.

Pensez-y la prochaine fois qu’on vous demande l’heure !


unnamed-9

Vous aimez ? Faites en profiter vos potes Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest